Témoignages

Laissez-vous toucher par des histoires inspirantes racontées par des personnes proches de notre fondation.
Patricia Fitzmaurice

 
Il y a un an, j’ai reçu un diagnostic de cancer des ovaires. Après ma chirurgie, mon oncologue m’a présenté mon plan de traitement qui incluait 18 séances de chimiothérapie. Il m’a alors expliqué les nombreux effets secondaires des traitements dont la perte de mes cheveux. Cela m’angoissait, car j’ai toujours pris soin de moi et de mon apparence. Je me sentais alors si vulnérable face à la maladie.
 
À l’hôpital, on m’avait remis de la documentation variée sur le cancer et les ressources disponibles. Un des services de la Fondation québécoise du cancer a capté mon attention : le prêt de prothèses capillaires.
 
Au Centre régional de Québec, j’ai été accueillie par une bénévole qui a pris tout le temps nécessaire pour bien me conseiller parmi les 300 modèles et couleurs. C’est donc préparée, avec une prothèse capillaire et des foulards pour me couvrir la tête, que j’ai amorcé ma chimiothérapie. Cela me rassurait énormément de savoir que j’avais tout en main pour pallier la perte de mes cheveux.
 
À la Fondation, j’ai trouvé bien plus qu’une prothèse capillaire. J’ai bénéficié d’une multitude de programmes et de services qui ont favorisé mon bien-être physique et psychologique durant cette période difficile. Notamment, j’ai pu rencontrer une employée dévouée du centre de documentation qui a pris soin de m’écouter et de bien comprendre mes besoins. Elle m’a, entre autres, suggéré plusieurs ouvrages de la Bibliothèque Info-cancer que j’ai pu emprunter gratuitement.
 
J’ai pu aussi faire des exercices adaptés avec un kinésiologue, recevoir des massages par une massothérapeute agréée en oncologie, participer à des groupes d’entraide, discuter avec une bénévole qui a également vécu un diagnostic de cancer via le jumelage téléphonique et bien plus encore.
 
Le soutien que j’ai reçu à la Fondation québécoise du cancer a été fondamental dans mon rétablissement. Les médecins m’ont traitée, mais la Fondation a nourri mon cœur!
 
Merci à toute l’équipe de bénévoles et d’employés qui m’a accueillie et accompagnée avec bienveillance. Je vous en suis très reconnaissante.
 
Patricia Fitzmaurice
 

Réagissez à cet article