Témoignages

Laissez-vous toucher par des histoires inspirantes racontées par des personnes proches de notre fondation.
Marie Claude Chevrette

Malgré tout, la vie continue!

Le diagnostic du cancer du sein m’a frappée lorsque j’avais seulement 32 ans. À cet âge, je me croyais invincible. De plus, j’étais à quelques jours de mon mariage! J’avais démarré mon entreprise, Éconeau, et les choses allaient bon train… loin de me douter qu’une telle chose allait m’arriver.

Sous le choc, ma pensée va en premier vers mes proches : « est-ce qu’on leur dit avant le mariage ou après? »,  « mon amoureux veut- il toujours m’épouser considérant cette nouvelle réalité? ». À la lumière de plusieurs considérations personnelles, nous décidons de maintenir l’événement en avisant tout le monde de ce qui arrive, mais en leur disant bien que c’est le plus beau jour de ma vie et que j’ai bien l’intention de m’amuser et de rencontrer des gens joyeux qui partage ce moment de bonheur avec nous. Malgré la dureté de cette nouvelle, nous maintenons le cap en nous disant que, malgré tout, la vie continue et ce qui compte maintenant, c’est ce mariage que nous avons préparé avec soins.

Plutôt que de partir en voyage de noces… je suis partie en chirurgie, ensuite en traitements de chimiothérapie et de radiothérapie. J’ai continué à rencontrer des clients et à participer à des salons pour faire connaître mon entreprise. Cela m’a beaucoup demandé et je considère très important de sensibiliser les gens au fait qu’il n’y a pas d’âge pour avoir un cancer et qu’inévitablement il va toucher l’un de vos proches. C’est pourquoi il est vraiment important d’entretenir les ressources d’aide aux gens atteints du cancer et de leurs proches, comme le fait si bien la Fondation québécoise du cancer.

Durant mon dur périple à surmonter le cancer tout en travaillant dans le démarrage de mon entreprise, j’ai bénéficié des différents services offerts par la Fondation qui m’ont fait un grand bien. La massothérapie m’a permis de prendre soin de moi dans mes semaines de fou et les cours de yoga m’ont permis d’apprendre à respirer, à garder ma forme et de rencontrer des gens avec qui j’ai eu la chance de partager nos expériences. Il y a différents services offerts qui peuvent être très bénéfiques pour tout le monde. Que ce soit pour s’informer, emprunter des livres gratuitement, garder la forme, rester belle, socialiser, etc. Bref, souvent les gens ont tendance à s’isoler à l’annonce d’un cancer et voilà que la Fondation à de belles ressources pour contrer cette réalité et aider les gens. 

N’hésitez donc pas à appeler à la Ligne Info-cancer (1 800 363-0063) et à profiter des services gratuits de la Fondation québécoise du cancer, parce que ça fait vraiment du bien!

Marie-Claude Chevrette

Réagissez à cet article