Témoignages

Laissez-vous toucher par des histoires inspirantes racontées par des personnes proches de notre fondation.

« La marche du Grand défoulement est l'opportunité de participer à un mouvement collectif, à un élan de solidarité envers celles et ceux qui doivent composer avec cette épreuve chaque jour. »

Geneviève Rheault, 38 ans, est conseillère responsable du développement social et de la qualité de vie, pour la Ville de Granby.

Engagée depuis plusieurs années dans la cause du cancer, Geneviève apportera son soutien, cette année, en tant qu’ambassadrice de La marche du Grand défoulement de Granby.

« Jusqu’ici j’ai eu beaucoup de chance, personne dans mon entourage n’est atteint du cancer. Pourtant, quand on connait les statistiques, à savoir qu’un Québécois sur deux, fera face au cancer un jour dans sa vie; ça me donne froid dans le dos d’imaginer que moi, certains de mes proches ou de mes collègues, devront très probablement affronter un jour cette épreuve. C’est une maladie qui peut toucher n’importe qui, n’importe quand et à n’importe quel âge. »

Geneviève est particulièrement touchée par la mission et la gamme de services de la Fondation pour ceux dont la vie est bouleversée par le cancer.

Quand je réalise, de par mes diverses implications, les ravages et l’impact que le cancer peut avoir sur tous les aspects de la vie d’une personne, c’est rassurant et apaisant de voir que la Fondation est là. Elle joue un rôle déterminant dans le parcours face à la maladie, en offrant un soutien concret et diversifié aux personnes atteintes et à leurs proches. »

Du 9 mai au 24 septembre prochain, Geneviève amassera des fonds et participera fièrement à La marche du Grand défoulement à Granby, car elle souhaite conscientiser la communauté à la cause du cancer.

« Être ambassadrice pour La marche du Grand défoulement, c’est un enjeu social. C’est pour moi l’occasion de mobiliser les gens, de leur faire prendre conscience que le cancer est un fléau bien plus présent dans notre quotidien qu’on ne le croit. C’est aussi l’opportunité de participer à un mouvement collectif, à un élan de solidarité envers celles et ceux qui doivent composer avec cette épreuve chaque jour. »

 

 

​​Je m'inscris à La marche du Grand défoulement

Réagissez à cet article