Témoignages

Laissez-vous toucher par des histoires inspirantes racontées par des personnes proches de notre fondation.

« On a tous une cause qui nous tient à cœur. La mienne, c’est la Fondation québécoise du cancer »

Le cancer n’a pas été particulièrement clément avec moi. J’apprenais en août 2016 que j’étais atteinte d’un cancer du sein. Après plusieurs mois de chimiothérapie et deux chirurgies à deux semaines d’intervalles, j’ai dû embarquer dans 25 séances de radiothérapie pour venir à bout de mon cancer. C’est du moins ce que je pensais. Un mal de dos, 2 ans après la fin de mes traitements, a donné une nouvelle tournure à ma vie… Ce que nous pensions être une simple douleur musculaire s’est en fait révélé être une masse cancéreuse. Le diagnostic tombe à nouveau : récidive du cancer du sein avec métastases à la colonne vertébrale. Le pronostic n’est pas très optimiste : on parle de quelques années.
 
Mais en rencontrant le cancer, j’ai aussi rencontré la Fondation québécoise du cancer.
Un monde de bienveillance, d’apaisement et de soutien
.

Quand tu es atteint d’un cancer, et encore plus particulièrement d’un cancer incurable comme c’est mon cas, la Fondation est essentielle. Essentielle pour t’accompagner tout au long de la maladie. Elle offre des activités aussi variées que le Qi Gong, l’art-thérapie, la kinésiologie, les massages, la bibliothèque… Le personnel est toujours accueillant, on se sent écouté, accompagné… à la Fondation on ne se sent plus seul. Nous sommes chanceux d’avoir cette ressource ici à Trois-Rivières.
 
Dans le milieu du cancer, les gens parlent souvent de la recherche, mais je pense que beaucoup ne mesurent pas l’importance des services d’accompagnement comme ceux offerts à la Fondation québécoise du cancer. Trop de gens, qui pourraient bénéficier de ces services, ignorent encore l’existence de la Fondation.
 
C’est pourquoi plus que jamais je souhaite faire ma part en redonnant à la Fondation. Je me suis impliquée pour une 2e année à La marche du Grand défoulement de la Fondation, mais cette fois-ci à titre d’ambassadrice. Avec l’aide de mon équipe dont je suis la capitaine, nous avons fait mieux que l’année passée en amassant plus de 3 130 $. Pas moins de 36 personnes de mon entourage, dont 6 de mes petits-neveux, sont venus marcher à mes côtés. Ça m’a fait énormément chaud au cœur.
 
Je peux vous dire à quel point je me sens privilégiée. Vous savez comment je mesure ma chance? À mon merveilleux mari et aux gens qui sont là à me soutenir. Ces gens qui m'entourent et qui me donnent autant d'énergie. C'est grâce à eux que je ne lâche pas et que je me donne la force de déjouer les pronostics.

Réagissez à cet article