Témoignages

Laissez-vous toucher par des histoires inspirantes racontées par des personnes proches de notre fondation.

« Osez faire des choses différentes! »


Une amie m’a fait connaître la Fondation québécoise du cancer. Elle avait eu un cancer du sein et avait fait appel à ses services. J’ai été premièrement initiée à l’art-thérapie, puis aux Services Info-cancer, notamment la Bibliothèque.

J’étais à l’époque dans le néant. Les différents médecins que j’ai consultés ne savaient pas ce que j’avais. Chaque médecin me donnait son propre diagnostic. Après un déménagement, j’ai fait la connaissance d’une médecin qui a poussé plus loin les recherches et m’a permis d’apprendre que je souffrais de myélofibrose. Un cancer du sang.

Quel soulagement de pouvoir mettre un mot sur mon mal!

Au cours de mon cheminement, la Fondation québécoise du cancer m’a soutenue de différentes façons. D’abord parce que j’y ai rencontré des gens qui vivaient la même chose que moi, ensuite parce ce que j’ai découvert un exutoire fantastique en l’art-thérapie, et finalement parce que j’ai pu y assouvir mon besoin de nouvelles connaissances par la lecture.

J’aime beaucoup lire, et la santé a toujours été un sujet d’intérêt pour moi. Je crois même que c’est mon amour pour la lecture et ma curiosité qui m’ont guidée à travers ce passage de ma vie. J’ai lu beaucoup et j’ai développé le réflexe de faire appel à la Bibliothèque Info-cancer avant d’acheter un livre. La Fondation a quasi toujours une copie de ce que je recherche!

J’ai envie de rappeler aux gens qui se retrouvent dans la même situation que moi, dans la brume, que ce service de la Fondation peut leur être grandement réconfortant. Et aussi leur dire : « Osez faire des choses différentes! ». Pour moi qui ne suis pas une bricoleuse, l’art-thérapie fut ma plus belle découverte!

La Fondation m’offre un milieu d’appartenance sans jugement. J'arrivais à Québec, j’étais malade. Cette appartenance m’a aidée.

Je serai probablement en traitement toute ma vie. Mon témoignage est une façon de dire que nous avons un pouvoir sur notre vision envers la maladie.

 

Réagissez à cet article