La peau, les cheveux et les ongles ne sont que quelques-uns des éléments physiques affectés par les traitements de chimiothérapie et de radiothérapie. Voici une variété de petits gestes qui peuvent être posés pour mieux composer avec ces effets indésirables.

Les cheveux

Avant d’entreprendre vos traitements contre le cancer, vous pourriez opter pour une coupe de cheveux courte. Cela pourrait rendre la perte de votre chevelure un peu moins éprouvante sur le plan émotif.

Il est très important de ne pas obtenir de coloration chimique ou de permanente si vous recevez des traitements de chimiothérapie, parce qu’elles pourraient provoquer des réactions allergiques. Les colorations végétales sont toutefois tolérées.

Soignez votre cuir chevelu fragilisé par les traitements contre le cancer en utilisant un shampoing doux et un revitalisant. Il est aussi recommandé de ne pas frotter les cheveux, de les démêler avec un peigne et de les sécher à l’air libre si possible.

Une fois les cheveux tombés, ils recommenceront à pousser après un délai de trois à six mois, mais chaque cas est différent.

Les perruques

Quand se procurer une perruque?

Afin d’éviter une dépense inutile, il est préférable d’attendre la confirmation de l’oncologue sur le fait que vous perdrez vos cheveux ou non. Si vous souhaitez acheter une prothèse, prenez rendez-vous dès que possible avec un professionnel pour qu’il puisse voir votre coiffure avant la chute des cheveux. Sinon, apportez-lui une photo.

Comment choisir votre perruque?

Les perruques en matière synthétique sont moins chères, plus facile d’entretien et plus confortable à porter que celles en cheveux véritables. Comme la perte des cheveux est souvent temporaire, cette dernière est souvent préférée à la prothèse capillaire en cheveux naturels. Une prothèse à cheveux courts fait généralement plus naturelle que celle à cheveux longs et avantage mieux la plupart des femmes. Il est préférable de choisir quelque chose qui vous ressemble, évitez un changement radical et choisissez la prothèse la plus confortable possible.

Combien coûte une perruque?

En matière synthétique : entre 350 $ et 700 $
En cheveux naturels : 700 $ et plus

Où se procurer une perruque?

Des commerces spécialisés dans le domaine des prothèses capillaires ou des professionnels pourront offrir des conseils pertinents et assurer un bon ajustement de la perruque.
La Fondation québécoise du cancer offre un service de prêt de prothèse capillaire, à coût minime, à Québec et à Lévis, et le service Info-cancer (1 800 363-0063) dispose d’un bottin de ressources pour toute la province et peut vous orienter vers un endroit offrant le service, de vente ou de prêt, près de chez vous.

Quelques précautions à prendre…

  • Surtout, évitez toutes les sources de chaleur!
  • Éviter de poser la perruque sur une tête en styrène lorsque vous ne la portez pas; posez-la plutôt sur un support vendu à cet effet.
  • Une prothèse en cheveux synthétiques requiert peu d’entretien, mis à part un lavage au besoin avec un shampoing spécialement conçu pour cette fibre. Elle retrouve sa mise en plis en quelques coups de brosse.
  • Si vous avez acheté votre prothèse, vous pouvez toujours l’offrir à la Fondation québécoise du cancer lorsque vous n’en avez plus besoin pour en faire profiter quelqu’un d’autre.

Les foulards

Les foulards sont une excellente alternative si on n’a pas envie de porter une perruque. Pour les occasions spéciales, on peut les choisir très chics, y fixer de jolies broches ou les entourer de rubans. Plusieurs tutoriels sont disponibles sur le Web pour apprendre à nouer un foulard de différentes façons. À vous de choisir celle qui vous convient!

Soins de la peau

La protection solaire, été comme hiver, est indispensable puisque les traitements augmentent la sensibilité de la peau.

Une bonne hydratation régulière est aussi fortement suggérée. Les produits doux, pour peaux sensibles, hypoallergéniques et sans parfum sont recommandés. Si vous recevez des traitements de radiothérapie, il est conseillé d’obtenir l’accord de votre médecin avant d’utiliser tout produit corporel.

Trucs de maquillage

Pour améliorer votre teint, l’utilisation régulière d’un autobronzant peut être très efficace.

Composez-vous une petite trousse de maquillage avec des produits adéquats pour votre peau fragilisée : un fond de teint hydratant, un cache-cernes, un crayon à sourcils, une ombre à paupières qui vous donnera de l’éclat, un fard à joues clair pour arrondir votre visage ou foncé pour l’amincir, un rouge à lèvres ou un brillant qui vous apportera une touche de couleur.

Conseils vestimentaires

Optez pour des vêtements de couleurs! Cela peut contribuer à améliorer votre humeur. Le bleu et le vert pourraient vous apaiser, alors que le rouge, jaune ou violet peuvent donner de l’énergie.

Ressources beauté

Pour des trucs beauté, consultez le site Web de Belle et bien dans sa peau.

Empruntez gratuitement un ou plusieurs ouvrages sur le sujet en consultant notre répertoire.

Réagissez à cet article

Inscrivez-vous à notre infolettre







 

Articles reliés

Prendre soin de soi quand on est proche aidant

Lorsqu’on est un proche aidant, il est facile de s'oublier pour s’occuper exclusivement de la personne malade. On s'inquiète de la santé de l'autre sans penser qu'on doit aussi faire attention à la sienne. Vous cumulez plusieurs tâches et responsabilités personnelles, familiales et professionnelles en plus de celles du malade. Lire la suite...

Radiothérapie

La radiothérapie est l’utilisation de rayons X, de rayons gamma, d’électrons et d’autres formes de radiations de haute énergie. Le traitement, totalement indolore, ne dure pas longtemps, soit d’une à cinq minutes. En fait, l’attente et les préparatifs prennent souvent plus de temps que le traitement lui-même, soit environ 10 à 15 minutes. Lire la suite...

Définition du cancer

Normalement, les cellules de l’organisme se multiplient de manière contrôlée. Elles se divisent lorsque nécessaire et meurent lorsqu’elles sont divisées un trop grand nombre de fois ou lorsqu’elles sont endommagées. Lire la suite...

Dépistage du cancer

Grâce au dépistage précoce et à de meilleurs moyens d'investigation et de traitements, le taux de survie des Canadiens atteints d'un cancer est de plus de 60 %. À titre de comparaison, dans les années 40, il variait autour de 25 %. Pour certains cancers, la survie est encore plus élevée : 88 % pour le cancer du sein, 97 % pour le cancer du testicule ou 96 % pour celui de la prostate.

Lire la suite...

Faits et statistiques sur le cancer

Nous vous proposons un résumé de certains faits et statistiques sur le cancer afin de vous éclairer et de vous guider parmi tout ce que l’on peut retrouver sur le sujet. Lire la suite...