Dernière mise à jour : novembre 2016
 


Le rôle du travailleur social en oncologie est d’aider la personne atteinte de cancer et ses proches à faire face aux difficultés d’adaptation liées à la maladie et à ses conséquences au plan psychosocial. Le travailleur social pourra par exemple :

  • Aider la personne à s’adapter psychologiquement à sa condition;
  • L’aider à trouver des ressources financières;
  • Lui faire connaître et favoriser son accessibilité à certains programmes sociaux;
  • L’aider à obtenir du transport. 

Il est utile de parler à un travailleur social… 

  • Lorsque vous avez de la difficulté à vous adapter à la maladie et à votre traitement;
  • Lorsqu’un sentiment de chagrin et de découragement persiste;
  • Lorsque des conflits familiaux limitent votre capacité de faire face à la situation, à votre maladie et à votre traitement;
  • Lorsque des difficultés financières, émotionnelles, personnelles ou pratiques se présentent;
  • Lorsque vous vivez de la solitude, de l’isolement ou un rejet de la famille.


Comment un travailleur social peut-il vous aider?

Voici quelques exemples :
  • Services de consultation et thérapie individuelle et de couple;
  • Intervention auprès des familles et des groupes;
  • Défense des droits des patients;
  • Aide à compléter divers documents ou formulaires nécessaires pour l’obtention de services;
  • Prévention et enseignement axés sur la santé et le mieux-être;
  • Planification du congé de l’hôpital;
  • Identification des ressources disponibles et liaison avec les partenaires communautaires. 


Qui peut demander à rencontrer un travailleur social?

  • La personne atteinte peut demander elle-même à voir un travailleur social.
  • Un proche de la personne atteinte peut faire une demande pour lui-même.
  • Il arrive aussi qu’un membre de l’équipe interdisciplinaire de soins – souvent l’infirmière pivot – dirige le patient vers le travailleur social.
  • Dans certains cas (pour certains cancers spécifiques par exemple), la personne atteinte de cancer sera dirigée d’emblée vers un travailleur social en oncologie. 


Où rencontrer un travailleur social?

  • En milieu hospitalier;
  • En CLSC;
  • Dans certains organismes communautaires. 


Comment préparer la rencontre avec le travailleur social?

  • Noter ses questions spécifiques;
  • Prendre en note les démarches qu’on a déjà entreprises et en faire part au travailleur social. 


Exemple de questions

  • Quelles sont les ressources à ma portée?
  • Où puis-je trouver de l’aide financière?
  • Comment informer mes proches de la maladie? Comment parler de la maladie à un enfant?
  • Si je suis incapable de reprendre le travail, quelles sont mes options une fois les prestations d’assurance-emploi/assurance-invalidité terminées?
  • Où puis-je obtenir de l’aide à domicile/ pour le ménage/ pour les transports/pour les repas?
  • Pouvez-vous m’aider à obtenir du soutien de mes proches/de ma communauté?
  • Pouvez-vous m’aider à gérer mes conflits familiaux/ au travail?
  • Pouvez-vous m’aider à trouver un hébergement temporaire/un endroit de convalescence/ un hébergement à faible coût pour moi et la personne qui m’accompagne?
  • Pouvez-vous m’aider à mieux gérer mon anxiété/ma détresse et celles de mon proche?
  • Quels sont mes droits : comment consulter mon dossier/obtenir un second avis/faire respecter ma décision/obtenir un suivi approprié si je choisis de refuser ou de cesser les traitements?

Pour en savoir plus

Pour avoir plus de détails sur le rôle du travailleur social ou obtenir de l’aide afin de préparer votre rencontre, appelez à la Ligne Info-cancer (1 800 363-0063) pour parler à une infirmière ou une documentaliste.

Sources :

​Centre universitaire de santé McGill. Les travailleurs sociaux : un rôle crucial pour aider les patients à retomber sur leurs pieds. https://cusm.ca/health-info/article/travailleurs-sociaux-role-crucial-pour-aider-les-patients-retomber-sur-leurs-pieds. Consulté le 5 décembre 2016
 
Réseau de la santé Vitalité, Nouveau-Brunswick. Travailleurs sociaux en milieu hospitalier. http://www.vitalitenb.ca/fr/points-de-service/hopitaux/hopital-regional-dedmundston/travailleurs-sociaux-en-milieu-hospitalier. Consulté le 5 décembre 2016
 

Inscrivez-vous à notre infolettre







 

Articles reliés

Habitudes de vie

Il n’est pas nécessaire d’avoir été actif physiquement avant le diagnostic de cancer pour commencer à bouger. Il ne suffit que de quelques minutes d’exercice physique par jour pour profiter de nombreux bienfaits : augmentation du niveau d’énergie, meilleure gestion du stress et de l’anxiété, réduction de la fatigue, atténuation de certains effets secondaires, etc. Lire la suite...

Thérapies complémentaires aux traitements contre le cancer

Qu’il s’agisse de méthodes axées sur le corps, telles que la massothérapie, ou sur l’esprit, comme l’art-thérapie, ce sont des activités que toute personne atteinte de cancer peut intégrer, selon ses intérêts et ses besoins, dans sa vie avec la maladie. Lire la suite...

L’après-cancer : vers le retour à la vie active

Lors des traitements en oncologie, la vie est modelée autour des rendez-vous médicaux quotidiens ou hebdomadaires. Après ce tourbillon qui a duré des semaines, des mois et parfois même plus d’une année, c’est le retour au calme. Comment alors reprendre sa vie active? Lire la suite...

Retour au travail après un cancer

Après une longue période d’absence, revenir au travail peut aider la personne atteinte de cancer à retrouver le cours normal de sa vie, mais cela peut aussi s’avérer difficile. Lire la suite...

Classification du cancer : TNM, grade, stade

Pour en savoir plus, appelez notre Ligne Info-cancer : 1 800 363-0063.Le grade d'une tumeur est établi sur plusieurs critères microscopiques dans l'examen de la cellule cancéreuse dont la différenciation. Lire la suite...