Après une longue période d’absence, revenir au travail peut aider la personne atteinte de cancer à retrouver le cours normal de sa vie, mais cela peut aussi s’avérer difficile.

Les personnes ayant traversé un cancer n’ont pas toujours conscience de ce qui les attend à leur retour au travail. Elles pensent souvent à tort que tout sera comme avant, mais plusieurs changements sont à envisager tels que leur capacité à effectuer une tâche aussi rapidement qu’avant, l’opinion ou l’attitude de leurs collègues, et des nouveautés au sein de l’entreprise. Pour éviter les déceptions, mieux vaut anticiper les difficultés afin de mieux les surmonter.

La reprise du travail implique en partie de renouer avec ses collègues. Il est préférable d’aller vers eux, même si on est tenté de faire le contraire. La relation entre collègues n’est pas toujours idéale. Certaines personnes ne savent pas comment agir avec un collègue malade et peuvent se sentir mal à l’aise face à lui. D’autres croient qu’une personne ayant traversé un cancer ne peut pas être efficace et accomplir le travail exigé. Alors que d’autres vont se montrer peu compréhensifs et croire que leur collègue pourra recommencer le travail comme avant.

Conseils avant de retourner au travail

Pendant les traitements contre le cancer, il est conseillé de garder des liens avec le milieu du travail, soit en appelant des collègues ou en passant au bureau à l’occasion, pour les informer des progrès de votre rétablissement et pour démontrer que vous êtes toujours intéressé par ce qu’il se passe dans l’entreprise. Cela facilite également votre retour qui se fera alors dans une certaine continuité.

Après votre traitement, votre médecin vous donnera probablement ses recommandations concernant votre retour au travail. Cela pourra servir de base de discussion avec votre employeur pour trouver la meilleure façon de réintégrer vos fonctions.

​Vous pourrez, entre autres, lui proposer :
  • de revenir graduellement au travail, de modifier votre horaire ou d’avoir des heures flexibles;
  • d’adapter vos responsabilités professionnelles, d’alléger votre charge de travail ou de déléguer les tâches qui ne sont pas essentielles;
  • d’occuper un emploi plus compatible avec votre condition;
  • d’avoir la possibilité de faire une partie du travail à la maison;
  • de limiter vos contacts avec les clients, au début.

Conseils à suivre à votre retour après un cancer

  • Aménagez votre poste de travail pour le rendre confortable et pour accroître votre efficacité. Apportez une plante, une photo ou un objet qui vous rappelle de beaux souvenirs.
  • Prenez votre temps et soyez attentif aux signes de fatigue physique et psychologique pour éviter le surmenage. N’allez jamais au-delà de vos capacités et conservez une partie de vos énergies pour vous-même.
  • Ne placez pas la barre trop haut, car si vous n’atteignez pas vos objectifs, vous serez déçu et découragé, ce qui pourrait prolonger votre période de convalescence.
  • Ne sautez pas de déjeuner ou de dîner, et ne mangez pas rapidement sur le coin d’une table.
  • Reconnaissez vos mauvais jours, acceptez le fait que vous n’êtes pas toujours en forme, trouvez quelque chose pour vous distraire et reprenez plus tard.
  • Faites plusieurs petits pas plutôt qu’un pas de géant. En identifiant vos réussites, pas à pas, vous augmenterez votre confiance en vous-même.
L’important, c’est de penser d’abord à vous, de limiter le stress et d’adopter un mode de vie sain. Faites de l’exercice physique, ayez un sommeil réparateur, une bonne hygiène de vie et une alimentation saine, et vous serez bien préparé pour affronter la rentrée.

Programme de soutien en entreprise

Le Programme de soutien en entreprise de la Fondation québécoise du cancer propose des services personnalisés et une approche adaptée spécialement conçus pour outiller les chefs d’entreprises et leurs employés qui ont le cancer ou qui souhaitent soutenir un collègue confronté à la maladie.

Si vous avez un collègue atteint de cancer et ne savez pas comment agir, consultez dès maintenant la brochure de la Fondation québécoise du cancer.

Pour plus d’information, communiquez avec le personnel Info-cancer au 1 800 363-0063.

Sources :
  • Buckman, Robert. Le cancer est un mot pas une condamnation, Broquet, 2006, p. 154-155. Empruntez ce livre.
  • Grégoire, Mélanie, Mylène Grégoire et Annick Thibodeau. À la santé de votre retour au travail : 250 idées rafraîchissantes pour reprendre le contrôle de sa vie personnelle et professionnelle à la suite d’un arrêt de travail!, Un Monde différent, 2009, p. 129-149. Empruntez ce livre.
  • Article en ligne « Après un cancer, la vie » : www.linternaute.com/sante/
  • Dossier « Retour au travail après un cancer » en ligne : www.doctissimo.fr


Empruntez gratuitement un ou plusieurs ouvrages sur le sujet en consultant notre répertoire.

Réagissez à cet article

Inscrivez-vous à notre infolettre







 

Articles reliés

Dépistage du cancer

Grâce au dépistage précoce et à de meilleurs moyens d'investigation et de traitements, le taux de survie des Canadiens atteints d'un cancer est de plus de 60 %. À titre de comparaison, dans les années 40, il variait autour de 25 %. Pour certains cancers, la survie est encore plus élevée : 88 % pour le cancer du sein, 97 % pour le cancer du testicule ou 96 % pour celui de la prostate.

Lire la suite...

Organisation des soins en oncologie

C’est en 1998 qu’a été lancé, au Québec, le programme de lutte contre le cancer, résultat d’une  vaste consultation publique et professionnelle. Dans le cadre de ce programme, des équipes d’oncologie ont été mises en place de façon progressive. Trois types d’équipe existent actuellement dans la province : Lire la suite...

Soutenir un jeune adulte atteint de cancer

La maladie arrive dans une période déterminante pour les jeunes adultes. Ils sont en quête d’identité, d’autonomie, en pleine découverte des relations intimes, alors qu’ils vivent de nombreuses transformations physiologiques et psychologiques. Lire la suite...

Soutenir un collègue de travail atteint de cancer

Que vous côtoyiez un collègue qui vient de recevoir un diagnostic de cancer, qui continue de travailler pendant ses traitements ou qui effectue un retour au travail, vous vous demandez sûrement comment agir avec cette personne. Lire la suite...

Gérer les effets secondaires du cancer et des traitements

Les traitements contre le cancer peuvent parfois occasionner des effets secondaires. Certains patients ne ressentent aucun malaise, mais d’autres en éprouvent. Si c’est votre cas, ne vous alarmez pas. Ces effets dépendent probablement de votre traitement et non de votre maladie.​ Lire la suite...