La Fondation québécoise du cancer se fixe un objectif de 6,5 M$ en 2021 pour soutenir les Québécois atteints de cancer.

En ces temps incertains, les besoins des personnes atteintes de cancer sont criants. Parmi les patients et les personnes en attente d’un diagnostic, 72 % ont affirmé qu’ils ressentaient de l’anxiété face à la possibilité de ne pas être soignés adéquatement durant la pandémie[1].
 
Face à cette dure réalité, la Fondation québécoise du cancer s’engage à offrir une accessibilité accrue à ses différents services. « En 2021, nous voulons Être plus près du monde, et ce d’autant plus avec le contexte actuel. La Fondation québécoise du cancer, reconnue comme service essentiel par le gouvernement, redouble d’efforts afin de mettre en place une offre de services sécuritaire, toujours plus adaptée et diversifiée, au plus de Québécois possible » déclare Marco Décelles, directeur général de la Fondation.
 

Plus près du monde, avec de l’information à portée de main 

À la Fondation québécoise du cancer, des documentalistes et des infirmières expérimentées en oncologie répondent aux questions sur la maladie, les traitements et les moyens de se sentir mieux via la Ligne Info-cancer. La Fondation a également mis en ligne une bibliothèque virtuelle, avec une multitude de ressources documentaires au sujet du cancer.
 
Afin d’offrir des réponses à toute heure du jour ou de la nuit, partout au Québec, la Fondation québécoise du cancer lançait en août dernier un répertoire en ligne regroupant plus de 2 200 ressources disponibles à travers le Québec[2].
 

Plus près du monde, avec un nombre croissant de services offerts en ligne 

En 2020, la Fondation québécoise du cancer s’est rapprochée de sa communauté grâce à l’adaptation virtuelle de ses services d’art-thérapie, de kinésiologie, de yoga ou de Qi Gong. Avec plus de 1 000 participations aux différentes séances de thérapies complémentaires offertes en ligne, il est clair que ce virage numérique a suscité un fort engouement.
 
En 2021, la Fondation espère convertir au numérique un plus grand nombre de services, afin de les rendre accessibles au plus de Québécois possible, partout au Québec.
 

6,5 M$, un objectif ambitieux mais nécessaire 

Pour amasser 6,5 M$ et ainsi venir en aide aux 56 800 Québécois touchés par un cancer annuellement, la Fondation compte sur l’appui de sa communauté. « Malgré le contexte inédit de pandémie, la Fondation est entourée de bénévoles, de donateurs et de partenaires engagés qui font preuve d’un soutien sans failles », affirme Marco Décelles.
 
La Fondation espère également collecter près de 1 M$ grâce à la communauté d’affaires québécoise et par le biais des événements corporatifs de la Fondation, tels que Cancerto, une série de soirées caritatives qui, malgré une formule exceptionnellement virtuelle, a battu des records de participations en 2020 avec près de 2 100 participants.
 
«La Fondation québécoise du cancer est le seul organisme au Québec à aider tous les Québécois qui font face au cancer, peu importe leur histoire, leur région, leur âge, leur langue ou leur type de cancer. C’est pourquoi ses services doivent perdurer. Et grâce à l’appui inestimable des Québécois, ils perdureront, j’en suis convaincue », déclare Guylaine Tanguay, nommée porte-parole bénévole de la Fondation en décembre 2020.
 
Depuis ses débuts, la Fondation québécoise du cancer est venue en aide à plus d’un demi-million de Québécois.

 




[1] Léger. Impact of COVID-19 crisis on cancer patients and their ability to receive treatment – wave 2.
[2] La Ligne Info-cancer, la bibliothèque virtuelle et le répertoire des ressources sont offerts gratuitement.

Réagissez à cet article

Inscrivez-vous à notre infolettre