La Fondation québécoise du cancer, qui détient déjà le plus grand réseau d’hébergement de la province pour les personnes atteintes d’un cancer et leurs proches, annonce avec fierté l’agrandissement de son réseau, avec l’ouverture d’une 6e hôtellerie à Québec en janvier 2021.
 
Ce nouvel ajout, en plus de l’ouverture de l’Hôtellerie de l’Hôtel-Dieu de Lévis, lui permettra de doubler sa capacité d’hébergement. Cette Hôtellerie, qui sera la plus grande de la Fondation, est donc une addition considérable à son réseau. Avec ses 270 lits à l’échelle de la province, la Fondation pourra désormais offrir un total de 35 000 nuitées par an.
 
« Nous avons choisi la Fondation québécoise du cancer comme opérateur de cette nouvelle Hôtellerie pour son expertise de plus de 30 ans dans l’hébergement des personnes atteintes d’un cancer. Nous sommes certains que son personnel saura faire de cette Hôtellerie un milieu de vie accueillant et ressourçant, afin d’offrir le soutien et le repos dont les personnes touchées auront besoin pour traverser l’épreuve du cancer. » déclarait Martin Beaumont, président-directeur général du Centre hospitalier universitaire de l’Université Laval.
 
« Parmi les objectifs que nous nous sommes fixés à la Fondation québécoise du cancer, nous souhaitons nous rapprocher des Québécois atteints, et cela passe notamment par l’élargissement de notre réseau d’hôtelleries. L’ouverture du nouveau Centre intégré de cancérologie du Centre hospitalier universitaire de l'Université Laval (CHU-UL) va résulter en une augmentation des besoins d’hébergement et notre nouvelle Hôtellerie est une réponse concrète à ces besoins. Aller toujours un peu plus loin, être toujours plus proche des 55 600 personnes qui recevront un diagnostic de cancer cette année, voilà ce qui motive nos efforts et nos actions. » témoignait Marco Décelles, directeur général de la Fondation québécoise du cancer.
 
Cette nouvelle Hôtellerie abritera les Services Info-cancer de la Fondation ainsi que l’ensemble des thérapies complémentaires, présentement localisés dans un quartier plus éloigné du nouveau Centre intégré de cancérologie du CHU-UL. Cette centralisation des services dénote la forte volonté de la Fondation d’être toujours plus rigoureuse dans sa gestion financière et de rendre encore plus accessible l’accès à ses programmes et services.
 
Ce projet se veut également fédérateur en permettant à long terme une collaboration avec plusieurs organismes communautaires, qui installeraient leurs bureaux dans l’Hôtellerie. La Fondation souhaite en effet travailler main dans la main avec d’autres organismes locaux qui ont aussi à cœur le bien-être des Québécois touchés par un cancer.
 
Depuis 1988 (date d’ouverture de la première Hôtellerie), la Fondation québécoise du cancer a offert plus de 500 000 nuitées à travers la province. Quarante ans plus tard, le cancer frappe toujours, et de plus en plus de gens se tournent vers la Fondation pour alléger leur épreuve.

Réagissez à cet article

Inscrivez-vous à notre infolettre