La Fondation québécoise du cancer et CROIRE sont heureux d’annoncer leur partenariat visant à optimiser le soutien offert aux personnes touchées par un cancer et à maximiser les retombées chez elles.
 
Ce partenariat se traduira, entre autres, par deux actions très concrètes :

  • Offrir des séances de massothérapie sur fauteuil aux personnes atteintes d’un cancer pendant leurs traitements de chimiothérapie à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont et à l’Hôpital Santa Cabrini.
  • Offrir des séances d’art-thérapie pour les personnes touchées par un cancer au CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal. 

La Fondation québécoise du cancer et CROIRE partagent un intérêt mutuel pour le mieux-être physique et psychologique des patients. Ils unissent leurs forces pour offrir un accompagnement essentiel sur le plan émotif et des méthodes complémentaires aux traitements médicaux.
 
« Nous sommes enchantés de pouvoir compter sur ce partenariat qui nous permet d’être toujours plus près du monde. Cette année, 55 600 Québécois verront leur vie chamboulée par un diagnostic. Mais grâce à ce nouveau partenariat et aux nombreux autres déjà mis en place, la Fondation québécoise du cancer sera en mesure d’accompagner et de soutenir plus de personnes, là et au moment où elles en auront besoin. » a déclaré Marco Décelles, directeur général de la Fondation. « En étant à l’écoute des besoins des gens, sur le terrain. En innovant avec de nouveaux services. En diversifiant les occasions et les lieux de rencontre pour faciliter l’accès aux services. En offrant un soutien personnalisé en fonction de l’histoire de chacun. C’est ainsi que nous continuerons d’être les alliés du personnel médical pour mettre en place les conditions favorables au succès des traitements de leurs patients. »
 
Ce partenariat permet aux deux organisations de consolider leur équipe, de partager expertise et outils et d’offrir aux patients une facilité d’accès aux programmes et services offerts par les deux entités.
 
« En plus d’augmenter le nombre de personnes visées, ce partenariat permettra d’enrichir notre offre de services par la création de nouveaux programmes dédiés aux personnes touchées par le cancer. » indique Mado Desforges, patiente ressource coordonnatrice du développement et de l'organisation des activités de CROIRE. « Il s’inscrit totalement dans notre vision de proposer des activités complémentaires aux traitements médicaux traditionnels qui permettent à des hommes et des femmes de mieux vivre leur nouvelle réalité. »

Réagissez à cet article

Inscrivez-vous à notre infolettre