La Fondation québécoise du cancer et l’Association du cancer de l’Est du Québec offrent leur appui à Marie-Hélène Dubé afin de faire connaître davantage la campagne de sensibilisation de cette jeune femme ayant subi trois cancers en quelques années. Cette dernière est l’instigatrice d’une vaste mobilisation pancanadienne lancée le 10 janvier visant à inciter le gouvernement fédéral à modifier les dispositions de l’article 12(3c) sur la loi de l’assurance-emploi. Selon ces dispositions, depuis 1971, une personne atteinte d’une maladie grave, comme le cancer, a droit à un nombre maximal de 15 semaines de prestations de maladie de l’assurance-emploi.

En accord avec Mme Dubé, la Fondation et l’Association sollicitent l’appui de tous afin d’influencer le gouvernement à faire évoluer ce dossier et sensibiliser à l’importance d’agir ensemble. Cet engagement s’inscrit parfaitement au sein des missions des deux organismes. De par leur expérience auprès de cette clientèle, tous deux savent à quel point les personnes touchées par le cancer subissent de grands bouleversements dans leur vie quotidienne. La durée moyenne d’un programme de traitements pour un cancer est estimée à 52 semaines – 15 semaines de prestations ne procurent donc qu’un mince appui financier. 

Vous pouvez facilement apporter votre appui à Marie-Hélène Dubé en visitant le www.15semaines.ca. Remplissez le formulaire qui s’y trouve et un courriel sera automatiquement envoyé à votre député(e), à votre premier ministre, Justin Trudeau, au ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, Jean-Yves Duclos, et aux chefs des partis politiques du Canada.

 

Réagissez à cet article

Inscrivez-vous à notre infolettre