Montréal, le 13 mai 2019 - La Fondation québécoise du cancer lançait l’hiver dernier une campagne de financement pour déployer un programme de massages sur fauteuil pendant les traitements de chimiothérapie dans les centres hospitaliers de la province.

Elle s’était fixée comme objectif pour l’année 2019 d’offrir ce service dans 8 centres hospitaliers. 

La Fondation québécoise du cancer est fière d’annoncer aujourd’hui que ce service a déjà été mis en place dans trois centres hospitaliers, à l’Hôpital du Saint-Sacrement à Québec, à l’Hôtel-Dieu de Sorel et à l’Hôpital Honoré-Mercier à Saint-Hyacinthe; alors que trois autres centres hospitaliers s’apprêtent à lancer le programme au cours des prochaines semaines : l’Hôpital Sainte-Croix à Drummondville, l’Hôtel-Dieu d’Arthabaska à Victoriaville et l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal.

À cela s’ajoute d’autres initiatives en cours d’officialisation, notamment en Abitibi-Témiscamingue et en Estrie.
 
À peine six mois après son lancement, c’est 75 % de l’objectif qui a été atteint!
 

La massothérapie, un allié de taille contre le cancer 

Les bienfaits des massages ne sont plus à prouver. En effet, de nombreuses recherches tendent à confirmer l’efficacité d’un massage adapté et prodigué par un massothérapeute spécialisé en oncologie : soulagement de la douleur, réduction de l’anxiété, diminution de la fatigue…
 
Offrir gratuitement des massages lors des traitements de chimiothérapie, c’est transformer un moment difficile en un moment de détente, comme le confie un grand nombre de bénéficiaires.
 
« À la blague, je dis parfois que c’est comme ça que j’imagine la première classe en avion. Je suis assise sur mon grand fauteuil pendant qu’on me masse la nuque, les épaules, les mains. Une bulle apaisante se crée autour de moi, me faisant oublier un instant le bruit ambiant.
 
Sauf que je ne suis pas assise dans un avion, mais dans une unité d’oncologie. Je suis branchée à un sac de chimio. Et j’ai cinq heures de traitement devant moi. Cinq heures, c’est long… Inutile de vous dire que les services de massothérapie sur fauteuil offerts par la Fondation québécoise du cancer sont alors les bienvenus, comme des petites escales ressourçantes dans une journée éprouvante. » témoigne Marie-Paule Royer, bénéficiaire des services de la Fondation québécoise du cancer, région de l’Estrie.
 

« Aider les gens à se réapproprier leur corps, à un moment où ils ont l’impression qu’il ne leur appartient plus. »

Les massothérapeutes de la Fondation québécoise du cancer sont spécialement formés en oncologie – ils comptent chacun à leur actif 400 heures de formation en oncologie. Car chaque cancer a ses particularités, et au-delà de la maladie, chaque personne vient avec sa propre histoire. Les massages sur fauteuil requièrent une expertise bien précise pour réussir à créer ce moment d’intimité des plus bénéfiques sur un étage d’oncologie.
 
Et pour les massothérapeutes eux-mêmes, c’est aussi un moment privilégié, comme l’atteste Josée Parent-Bellavance, massothérapeute de la Fondation :
 
« Je me souviendrai toujours de ce quart de massages… […] Une jeune femme exprimait une certaine détresse derrière le rideau qui sépare les espaces de perfusion. Elle semblait avoir très peur, et plusieurs intervenants étaient auprès d’elle, tentant de trouver un moyen de lui venir en aide. […] Ce jour-là, les intervenants m’ont invitée dans leur équipe et le massage a fait le reste : la patiente apaisée, leur travail a été facilité. […] Vous savez ce qu’elle m’a confié? Tu étais ma seule motivation à venir chaque semaine. Je ne sais pas ce que j’aurais fait si tu n’avais pas été là.
 
Je chéris ces mercredis où je travaille pour la Fondation québécoise du cancer car j’ai la certitude d’aider les gens à se réapproprier leur corps, à un moment où ils ont l’impression qu’il ne leur appartient plus. »
 
Continuer d’élargir ces services à de nouveaux centres hospitaliers permettra à la Fondation québécoise du cancer de desservir de nouveaux territoires et d’aller là où les gens se trouvent, sur leur lieu de traitement, au moment même où ils ont le plus besoin de ce contact humain réconfortant.
 
C’est pourquoi la Fondation québécoise du cancer continuera cette année et bien d’autres encore, comme elle le fait depuis maintenant 40 ans, à développer des services et des partenariats pour être encore PLUS PRÈS DU MONDE.
 

À propos de la Fondation québécoise du cancer

Depuis 40 ans, la Fondation québécoise du cancer consacre les fonds recueillis à soutenir au quotidien les milliers de Québécois atteints d’un cancer et leurs proches. Elle offre ainsi des programmes de bien-être physique et du soutien psychologique à travers ses centres régionaux de Montréal, Québec, Estrie, Outaouais et Mauricie, en plus de détenir le plus grand réseau d’hébergement de la province. Elle propose aussi de l’aide adaptée aux jeunes de 15 à 39 ans touchés par le cancer via son Programme à Félix. Enfin, par ses Services Info-cancer, la Fondation offre écoute, réponses et réconfort, partout au Québec.
 
Un Québécois sur deux fera face au cancer. Nous sommes là pour les soutenir.
 
Info-cancer : 1 800 363-0063 | www.cancerquebec.com | Facebook : fqcancer

Fièrement accréditée Engagement qualité

 
Pour de plus amples renseignements :
Laura Henvel
Conseillère, communications et relations publiques
Fondation québécoise du cancer
Tél. : 514 527-2194, poste 257 | Courriel : lhenvel@fqc.qc.ca

Sign up for our newsletter

(In French only)